La mère malienne et ses neuf bébés vont bien, pas de sortie avant “deux mois”

La maman malienne et ses neuf bébés désormais âgés d’un mois se portent bien, mais resteront sous observation pendant encore environ “deux mois”, a-t-on appris ce 2 juin auprès de la clinique de Casablanca qui a géré cet accouchement exceptionnel.

Par

Halima Cissé, une jeune femme de 25 ans originaire de Tombouctou, avait accouché début mai de cinq filles et quatre garçons après avoir été transférée fin mars de Bamako à Casablanca, pour un suivi plus adapté aux risques de cette grossesse multiple.

Les nonuplés ne sont plus sous assistance respiratoire, car “tous ont dépassé le stade de la détresse respiratoire”. Ils sont nourris à la sonde et leur poids a “significativement évolué” — entre 800 g et 1,4 kg —, a indiqué à l’AFP Abdelkoddous Hafsi, le responsable communication du groupe Akdital, propriétaire de la clinique privée Ain Borja.

à lire aussi

La mère aurait pu quitter cette clinique, mais elle a choisi de rester proche de ses enfants pour “des raisons affectives”, selon Hafsi.

Mais le retour au Mali n’est pas encore d’actualité : “Il faudrait entre un mois et demi, voire deux mois, pour que les bébés puissent être capables d’affronter la vie”, a-t-il dit.

Le 4 mai, une équipe médicale constituée de dix médecins assistés de 25 employés paramédicaux s’était mobilisée pour assister les naissances par césarienne.

Cette naissance multiple n’a pas pu être confirmée comme un record mondial. Le record médicalement vérifié remonte à 2009, quand une Américaine avait donné naissance à huit enfants à l’âge de 33 ans.

article suivant

Qui est Chouhaid Nasr, le nouveau patron de Veolia Maroc ?