Yasmina Tadlaoui, des bancs du lycée Lyautey à la commande d’un escadron de gendarmerie dans les Landes

Née d’un père marocain et d’une mère française, Yasmina Tadlaoui a grandi à Casablanca avant de poursuivre ses études dans l’Hexagone. Son ambition ? Devenir officier de gendarmerie. Un brillant parcours lui a permis d’y parvenir, jusqu’à occuper aujourd’hui le poste de cheffe d’escadron dans le sud-ouest de la France. Portrait d’une femme atypique.

Par

Yasmina Tadlaoui, cheffe d'escadron de gendarmerie dans les Landes. Crédit: DR

Yasmina Tadlaoui, 37 ans, dirige une centaine de gendarmes. Elle se souvient de sa première mission en tant que jeune officier : “J’avais 27 ans et seulement deux années d’ancienneté dans le métier, je travaillais sur un dossier de trafic de stupéfiants. À la tête d’un groupe d’observation et de surveillance, je me suis retrouvée en filature derrière un convoi pour participer à la saisie d’une tonne de cannabis!” Un moment mémorable que la jeune femme raconte avec beaucoup d’émotion.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Les 10 commandements de la CGEM pour la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement