L’université à l’ère du digital avec Abdellatif Miraoui

Devant la 4e révolution industrielle déferlante, qu’advient-il du monde de l’éducation ? Si l’adaptation semble de rigueur face à la transformation numérique, l’apprentissage des futurs étudiants pose question. Aux côtés de Diaspora, Abdellatif Miraoui, docteur en sciences de l’ingénieur et professeur universitaire, se penche sur les enjeux de l’éducation au temps de la numérisation. 

Par

Diaspora

Abdellatif Miraoui a été président de l’université Cadi Ayyad de Marrakech de mai 2011 à mai 2019. Il est aussi président honoraire de l’Agence universitaire de la francophonie. Depuis le 14 décembre 2020, il est directeur de l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Rennes. Il est également président du Campus innovation de Rennes. Entretien.

Diaspora : Vous dites qu’il est urgent de changer de paradigmes dans les modes d’apprentissage. Quel pourrait être le modèle adéquat pour les générations futures ?

Abdellatif Miraoui : Pour la Génération Alpha, soit celle des personnes nées après 2007, avec quasi un Ipad dans les mains, il est urgent de prendre un tournant et de réadapter notre système. Nous devons consacrer le temps en présentiel pour faire des choses qu’on ne faisait pas avant.

Lisez la suite de l’article sur
article suivant

Maroc-Espagne : ce que pense la diplomatie marocaine de la résolution du parlement européen