Violence : les femmes sont plus victimes que les hommes, selon le HCP

Les femmes sont plus victimes que les hommes dans tous les espaces de vie et pour toutes les formes de violence, souligne le Haut-Commissariat au plan.

Par

Seules 10,5 % des femmes victimes de violences portent plainte, selon une étude du HCP. Crédit: Melanie Wasser / Unsplash

Globalement, les femmes sont plus nombreuses à subir la violence dans tous les espaces de vie et sous toutes ses formes, indique le Haut-Commissariat au plan (HCP) dans sa dernière note intitulée “Différenciation de la violence entre les femmes et les hommes, et sa perception masculine”.

Ainsi, par forme de violence, l’écart entre les taux de prévalence de la violence subie par les femmes et par les hommes est de 13 points de pourcentage pour la violence économique, 12 points pour la violence sexuelle, 10 points pour la violence psychologique et de 2 points pour la violence physique, fait savoir la même source.

Par espace de vie, cet écart est de 16 points dans le cadre conjugal, 11 points dans les établissements d’enseignement et de formation, 7 points dans le contexte familial et de 3 points dans les lieux publics.

Violences conjugales en tête

Dans le cadre professionnel, la différence entre les hommes et les femmes dans la prévalence n’est pas significative (un point de plus pour les hommes), selon la note. Le HCP fait également observer qu’aussi bien pour les femmes que pour les hommes, le contexte conjugal s’avère l’espace de vie le plus marqué par la violence puisque 53 % de l’ensemble des violences subies par les femmes et 39 % par les hommes sont perpétrées par le (la) partenaire intime.

De même, parmi toutes les formes de violence, celle psychologique reste la forme la plus dominante. Elle représente 54 % de l’ensemble des violences subies par les femmes et 73 % de celles subies par les hommes, selon le HCP.

à lire aussi

Et de rappeler que les résultats de l’enquête nationale sur la violence à l’encontre des femmes et des hommes de 2019 révèlent que près de 50 % de la population âgée de 15 à 74 ans ont subi au moins un acte de violence au cours des 12 mois précédant l’enquête, 57 % des femmes et 42 % des hommes.

Dans sa note, le HCP met en exergue les principales différences quant aux manifestations de la violence pour les femmes et les hommes et les perceptions de ces derniers vis-à-vis de cette violence pour une meilleure appréhension du phénomène dans ses différents contextes et formes.

(avec MAP)

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains