La CGEM et le patronat israélien scellent un partenariat

Un accord de partenariat pour promouvoir les relations économiques et commerciales et le développement technologique entre le Maroc et Israël a été signé ce 22 mars entre la CGEM et l’organisation patronale israélienne.

Par

CGEM

Un accord de partenariat stratégique pour promouvoir les relations économiques et commerciales et le développement technologique entre le Maroc et Israël a été signé, lundi 22 mars par visioconférence, entre la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et The Israeli Employers and Business Organizations (IEBO), le représentant du secteur privé israélien.

🇲🇦 🇮🇱 وقع السيد شكيب العلج، رئيس الاتحاد العام لمقاولات المغرب، والسيد رون تومر، رئيس هيئة المشغلين وأرباب الأعمال…

Publiée par CGEM – Confédération Générale des Entreprises du Maroc sur Lundi 22 mars 2021

Paraphé par le président de la CGEM, Chakib Alj, le président de IEBO et de la Manufacturers Association of Israel (MAI) Ron Tomer, ainsi que par le président de la Federation of Israeli Chambers of Commerce (FICC), Uriel Lynn, ce partenariat vise à établir un dialogue ouvert et permanent entre la CGEM et IEBO pour créer des synergies entre les communautés d’affaires respectives dans les secteurs clés, mais aussi pour instaurer un échange d’informations et d’expérience dans des domaines d’intérêt commun tels que l’import/export, la recherche et développement (R&D), l’innovation et la technologie.

à lire aussi

Nouvelle étape

“Nous sommes confiants que cet accord constitue un nouveau pas vers un partenariat fort, durable et créateur de synergies entre les entreprises marocaines et israéliennes”, a indiqué Chakib Alj, dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de signature, ajoutant que la réactivation des relations entre le Maroc et Israël ouvrait des perspectives économiques très prometteuses, notamment en matière d’échanges commerciaux et d’investissement dans différents secteurs comme le tourisme, l’agri-business ou la technologie et l’innovation.

“Il y a quelques mois, nous avons assisté aux actions diplomatiques rapprochant les deux pays, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le roi Mohammed VI que Dieu L’assiste, et nous nous réjouissons de cette dynamique”, a-t-il noté.

Pour sa part, le président de IEBO et de MAI s’est dit heureux de participer au renouvellement des relations économiques et commerciales entre Israël et le Maroc. “Les racines de nombreux Israéliens se trouvent au Maroc où, pendant de nombreuses années, une grande communauté juive a prospéré. Par conséquent, il est tout à fait naturel pour nous aujourd’hui de renouveler et de renforcer la relation entre nos deux pays, en créant un véritable partenariat à long terme en faveur de la promotion de la coopération commerciale. Je voudrais également remercier la CGEM pour cet accord important et historique”, a-t-il souligné.

“Grâce à sa situation géographique, le Maroc pourrait être un pont de liaison avec l’Afrique du Nord pour les entreprises israéliennes”

Uriel Lynn, président de la FICC

De son côté, le président de la FICC a affirmé qu’Israël et le Maroc entretiennent “une relation forte qui dure dans le temps”. Grâce à sa situation géographique, le Maroc pourrait être un pont de liaison avec l’Afrique du Nord pour les entreprises israéliennes, a-t-il noté, précisant que le Maroc offre, aux industries automobile, agricole, alimentaire, textile et chimique, une plateforme compétitive pour l’importation.

M. Lynn a également soulevé qu’“Israël pourrait contribuer au développement du Maroc dans les domaines de l’agriculture moderne, des équipements technologiques, de l’irrigation et des technologies de l’eau, de l’énergie solaire et de la coopération technologique avec l’UE”. D’ailleurs, il existe déjà des liens qui se sont établis avec la communauté d’affaires marocaine et nous assistons à une forte volonté de nouer de nouveaux partenariats avec Israël, a-t-il poursuivi.

Mise en place d’un Conseil d’Affaires Maroc-Israël

Le président du Conseil d’Affaires Maroc-Israël, Steve O’Hana a, quant à lui, relevé que “ce partenariat sera fructueux vu les motivations qui sont propres aux opérateurs et marocains et israéliens” soulignant l’importance de la volonté des deux parties. “Je suis honoré et fier de présider le Conseil d’Affaires Maroc-Israël et je m’attacherais à faire en sorte que nos échanges commerciaux soient bénéfiques pour nos deux pays”, a-t-il affirmé.

Dans le cadre de ce partenariat stratégique, CGEM et IEBO ont mis en place un Conseil d’Affaires bilatéral afin de promouvoir la coopération entre les deux secteurs privés, notamment à travers l’échange de missions commerciales, l’organisation d’événements B2B et l’implantation d’entreprises marocaines en Israël et d’entreprises israéliennes au Maroc. Ce Conseil d’Affaires Maroc-Israël est présidé par M. O’Hana pour la partie marocaine.

À noter que l’IEBO regroupe la Manufacturers Association of Israel (MAI), la Federation of Israeli Chambers of Commerce (FICC) et la Israeli Agriculture Organization (IAO).

(avec MAP)

article suivant

Exclu Qitab : "L’Idéologie Arabe Contemporaine", Abdallah Laroui réédité