La légalisation du cannabis rime-t-elle avec addiction ? Un addictologue répond

Au lendemain de l’adoption par le conseil de gouvernement d’un projet de loi sur la légalisation du cannabis à usage thérapeutique, des questions se posent. Driss Moussaoui, psychiatre et addictologue, a répondu aux questions de Rachid Hallaouy dans Le Scan-Podcast. Il nous livre son éclairage.

Par

TelQuel : Par rapport à la légalisation du cannabis à des fins thérapeutiques, pour vous, en tant que psychiatre et addictologue, c’est un grand “oui” ?

Driss Moussaoui, psychiatre et addictologue.
Driss Moussaoui : Tout à fait. Je pense que toute personne qui connaît la science des addictions ne pourrait être contre la légalisation du cannabidiol, du CBD, la version du chanvre qui n’est pas psycho-active. La même chose pour le cannabis à très faible taux de THC, la substance hallucinogène, tant qu’elle est présente dans une petite proportion. C’est quelque chose qui est utile pour un certain nombre de personnes. Pas forcément pour tout le monde, mais c’est un des médicaments possibles pour un nombre conséquent de pathologies.

Lorsque certains de vos confrères vous disent que…

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé