Comment le Maroc est devenu le troisième plus gros importateur d’armes en Afrique

Selon le dernier rapport annuel du SIPRI sur l’armement, le Maroc est le 29e plus gros importateur d’armes dans le monde, et le 3e au niveau africain. L’occasion de revenir sur ce qui fait la spécificité de l’industrie 
de l’armement au Maroc, ses partenaires stratégiques et son avenir.

Par

Des chars des Forces Armées Royales traversent l'avenue Al Fida à Derb Soltane à Casablanca, samedi 21 mars. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) a publié, lundi 15 mars, son rapport annuel sur le transfert d’armes dans le monde. Le Maroc y est classé 29e importateur, juste derrière la Jordanie (28e) et le Kazakhstan (27e). Le royaume a ainsi contribué, sur la période 2016-2020, à 0,9% des importations mondiales d’armes, contre 2,1% entre 2011 et 2015. Au niveau africain, le Maroc arrive à la troisième place en tant que plus gros importateur d’armes, derrière l’Égypte et l’Algérie.

à lire aussi

Partenaires particuliers

Si le Maroc a longtemps eu la France comme principal partenaire militaire, aujourd’hui, ce sont les États-Unis qui arrivent en tête. Selon le rapport du SIPRI, 90% des armes que le Maroc importe proviennent des États-Unis. Le pays de l’Oncle Sam est devenu un partenaire stratégique du Maroc.

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre