Les vaccins Johnson & Johnson et Spoutnik-V en renfort d'une campagne de vaccination qui commence à ralentir

Pour pallier le défaut d’approvisionnement en vaccins, les autorités sanitaires cherchent à diversifier les partenaires, donnant leur feu vert à deux nouveaux produits : le vaccin AstraZeneca-Oxford, produit cette fois en Corée du Sud, dont le Maroc recevra 1,8 million de doses, et le vaccin russe Spoutnik-V, dont un million de doses ont déjà été commandées.

Par

Le vaccin AstraZeneca- Oxford, cette fois-ci fabriqué par l’industriel pharmaceutique coréen SK Bioscience, devrait bientôt être déployé au Maroc. Crédit: DR

Diversifier les sources d’approvisionnement pour éviter de bloquer la campagne de vaccination : c’est le mot d’ordre de ces derniers jours afin de conjuguer l’opération de vaccination de masse à un approvisionnement qui tend à se faire au compte-gouttes, face à la forte demande internationale. Lundi 8 mars, le comité technique national de vaccination a passé en revue certains dossiers de vaccins,comme l’annonçait TelQuel ce 9 mars. “Le Maroc est conscient qu’il doit multiplier l’approvisionnement pour maintenir sa réussite dans la campagne qui a été lancée par Mohammed VI”, glisse un interlocuteur proche des discussions. Pour ce faire, deux nouveaux produits devraient prochainement recevoir la très cruciale autorisation temporaire d’utilisation d’urgence, délivrée par la Direction du médicament et de la pharmacie (DMP) dépendant du ministère…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés