Exploitation, taux de THC et licences : ce que dit le projet de loi sur la légalisation du cannabis

Exploitation, taux de THC, licences… le gouvernement compte saisir les opportunités offertes par le marché mondial de l’or vert à travers un projet de loi examiné jeudi 25 février en Conseil de gouvernement. Légal entre 1922 et 1954 au Maroc, l’usage de la plante à des fins médicales devrait bientôt reprendre.

Par

Un ouvrier contrôle des plants de cannabis dans une serre du site européen du producteur de cannabis médical canadien Tilray, à Cantanhede au Portugal, le 24 avril 2018. Crédit: PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

La légalisation de l’usage du cannabis a fait l’objet de ces dernières années. Entre défenseurs et opposants, La légalisation de l’usage du cannabis a fait l’objet de nombreux débats au Maroc ces dernières années. Entre défenseurs et opposants, le gouvernement El Othmani s’apprête à examiner un projet de loi qui dessine les contours d’une légalisation en bonne et due forme. Le texte, dont TelQuel détient une copie, évoque en effet “des usages médicaux selon les normes internationales”. Le mémorandum du texte, signé par le ministre de l’Intérieur Abdelouafi Laftit, cite la Convention unique sur les stupéfiants de l’ONU. L’objectif étant de s’aligner sur les recommandations faites par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le cannabis a en effet été reclassé par l’agence onusienne sous une forme “conforme aux développements scientifiques…

article suivant

Les humoristes Brahim Bouhlel et Zbarbooking condamnés à un an de prison dont huit mois ferme