L’avenir des cryptomonnaies se trouve-t-il en Afrique ?

Le 12 février, le patron de Twitter, Jack Dorsey, a annoncé la création de Btrust, une plateforme dont l’objectif est de démocratiser le Bitcoin en Afrique et en Inde. L’initiative, lancée en collaboration avec le célèbre rappeur américain Jay-Z, pourrait être l’occasion pour le continent africain de faire un pari gagnant sur les cryptomonnaies.

Par

AFP

C’est une annonce porteuse d’espoir pour les défenseurs des cryptomonnaies. Le 12 février, le patron de Twitter, Jack Dorsey, et le rappeur américain Jay-Z ont annoncé la création de Btrust, une plateforme visant à démocratiser le Bitcoin en Afrique et en Inde. Cette structure juridique permettra l’autogestion d’un portefeuille d’actifs financiers, en l’occurrence le Bitcoin. Les deux partenaires, qui ont investi 500 Bitcoins soit l’équivalent de 24 millions de dollars, ont décidé de ne pas prendre part au processus décisionnel. Un projet qui semble donc libre de toute entrave et qui invite les internautes à s’y joindre. Jack Dorsey fait ainsi appel à la candidature de trois personnes pour siéger dans le conseil d’administration de l’organisme. Les deux acolytes ne sont pas de simples néophytes dans…

article suivant

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc