Drame de Tanger : le propriétaire de l’usine de textile placé en prison en attendant la fin de l’enquête

Le propriétaire de l’usine de textile à Tanger où 28 personnes ont trouvé la mort le 8 février suite aux inondations a été placé en prison en attendant l’achèvement des procédures d’enquête.

Par

Les services d'urgence se rassemblent devant le site d'un atelier textile souterrain illégal qui a été inondé après de fortes pluies à Tanger, le 8 février 2021. Crédit: AFP

Le propriétaire de l’unité industrielle de textile à Tanger où 28 personnes ont trouvé la mort le 8 février, a été placé en prison en attendant l’achèvement des procédures d’enquête, annonce mercredi un communiqué du procureur du roi près le tribunal de première instance de Tanger.

à lire aussi

“Suite à l’enquête ordonnée par le Parquet général en vue d’élucider les circonstances du décès de plusieurs personnes dans une unité industrielle de textile le 8 février à Tanger, le Parquet général a déposé une requête pour mener une enquête à l’encontre du propriétaire de cette unité et de tous ceux qui seraient impliqués dans cet incident, et ce, pour homicide et blessures involontaires et violations du Code de travail”, indique le communiqué.

Après interrogatoire préliminaire, le juge d’instruction a décidé de placer en prison le propriétaire de cette unité industrielle, en attendant l’achèvement des procédures d’enquête, précise le procureur du roi.

(avec MAP)

article suivant

Obésité : une maladie qui ne connaît pas la crise