Selon l’ambassadeur américain en Israël, une réélection de Trump aurait permis la normalisation des relations Arabie saoudite-Israël

Selon le pure-player américain Axios, l’ambassadeur américain en Israël David Friedman a confié à des parlementaires israéliens les détails du briefing entre Jared Kushner et le nouveau conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan.

Par

Une photo fournie par l'Agence de presse saoudienne (SPA) montre le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (à droite) qui rencontre le conseiller principal de la Maison Blanche, Jared Kushner, dans la région nord-ouest de l'Arabie saoudite, à Neom, le 1er septembre 2020. Crédit: AFP

Le conseiller du président sortant américain Jared Kushner a briefé Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale du président élu Joe Biden, concernant la politique de l’administration Trump au Moyen-Orient. Selon le pure-player américain Axios, l’ambassadeur des États-Unis en Israël David Friedman a tenu lundi 11 janvier une réunion avec la Commission des affaires étrangères au Parlement israélien pour l’informer du processus de passation et de l’avenir des relations américano-israéliennes sous la nouvelle administration, qui prendra le pouvoir le 20 janvier.

Poursuivre le processus de normalisation

Le briefing entre Jared Kushner et Jake Sullivan aurait particulièrement porté sur les accords d’Abraham, actant le rétablissement des relations diplomatiques entre Israël et quatre pays arabes (le Maroc, les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan). Selon les sources présentes à la réunion citées par Axios, Jared Kushner souhaite que la nouvelle administration américaine poursuive ce processus en encourageant d’autres…

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé