Hommage : Abderrahim Lahjouji, un entrepreneur engagé pour ses pairs

Il fut l’un des présidents emblématiques de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Homme de caractère, Abderrahim Lahjouji a marqué le paysage économique et politique par son courage et son engagement à défendre les intérêts des entreprises nationales. Il nous a quittés le 1er janvier.

Par

Le patron de Sotravo et ancien président de la CGEM, Abderrahim Lahjouji. Crédit: AIC Press

Dès l’annonce du décès de Abderrahim Lahjouji, le 1er janvier 2021, les témoignages ne manquaient pas pour rappeler l’envergure de l’entrepreneur qui fut à la tête de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) de 1994 à 2000. Une période marquée par une “campagne d’assainissement” qui traînera devant la justice plusieurs personnalités du monde des affaires. Cette politique de moralisation, d’une ampleur sans précédent, était menée par le ministre de l’Intérieur de l’époque, Driss Basri, notamment avec une première décision, celle de mettre fin à l’exonération des droits de douane au profit des acteurs nationaux. Une opération policière est également lancée le 20 décembre 1995 avec plus de 1200 personnes arrêtées, essentiellement des hommes d’affaires accusées de trafic de contrebande, de détention d’articles non déclarés et d’importations de produits nocifs. Un climat…

article suivant

Rapport : le CESE plaide pour une politique d’innovation et une meilleure gestion du capital intellectuel