Maroc-Israël, l’économie avant tout

Faisant face à des enjeux hydriques, agricoles et sécuritaires de taille, le Maroc devrait trouver en Israël un allié de choix. L’Etat hébreu est connu pour son dynamisme économique et ses innovations technologiques.

Par

DR

Au-delà de l’aspect diplomatique, la normalisation des relations entre le Maroc et Israël ouvrira surtout de prometteuses perspectives économiques pour le royaume. Connu pour être à la pointe de l’innovation dans divers domaines, Israël compte le plus grand nombre de startups par habitant (6000 startups, soit une pour 1500 habitants), et consacre chaque année 4,5% de son PIB à la recherche et développement, fait savoir Le Figaro dans un article datant de 2018. Sur les 480 licornes (startup dont la valorisation dépasse le milliard de dollars) que compte le monde, sept sont israéliennes. Informatique, biotechnologie, agriculture… le Maroc trouvera en Israël un partenaire de choix pour révolutionner son économie.

Un paradis dans le désert

Alors que le Maroc doit relever le défi du stress hydrique, qui atteindra un état critique d’ici 2040, le royaume pourrait profiter de l’expertise israélienne dans la gestion de l’eau. Pays désertique,…

article suivant

Cryptomonnaies : Coinbase, la plateforme qui fait exploser la bourse américaine