Indonésie : le président annonce qu’il sera le premier vacciné

Le président Joko Widodo a indiqué mercredi qu’il serait le premier Indonésien à recevoir le vaccin contre le Covid-19 au cours d’une campagne qui sera gratuite pour tous.

Par

Le président indonésien, Joko Widodo, à Jakarta le 23 mars 2020. Crédit: Hafidz Mubarak A / POOL / AFP

J’annonce aujourd’hui que le vaccin contre le Covid-19 sera gratuit pour tous les citoyens. Et que je serai le premier à recevoir le vaccin”, a écrit le dirigeant sur son compte Twitter. Ainsi, “il n’y aura aucune raison pour les gens de ne pas se faire vacciner ou de douter de la sécurité de ce vaccin”, a-t-il souligné.

à lire aussi

Priorité aux 18-59 ans

La présidence n’a pas indiqué cependant quel vaccin il utiliserait et quand la campagne de vaccination pourrait débuter. Les autorités indonésiennes prévoyaient initialement de ne vacciner gratuitement que les soignants, les fonctionnaires, les membres de la police et de l’armée. Contrairement à de nombreux pays, le gouvernement indonésien a indiqué vouloir donner la priorité aux actifs, de 18 à 59 ans, face aux plus âgés.

Joko Widodo a annoncé mercredi que le vaccin serait finalement gratuit pour tous, grâce à une réallocation des ressources. “J’ai demandé au ministre des Finances de donner la priorité (à la vaccination) et de rediriger des budgets” pour rendre possible la vaccination gratuite de la population, a-t-il détaillé dans un discours télévisé.

À ce jour, Jakarta a obtenu des engagements de livraisons cumulés de plus de 350 millions de doses

À ce jour, Jakarta a obtenu des engagements de livraisons cumulés de plus de 350 millions de doses, selon le Global Health Innovation Center de l’université américaine Duke. Pas encore assez pour fournir deux doses à sa population de près de 270 millions d’habitants.

L’Indonésie a reçu début décembre une première livraison de 1,2 million de doses du vaccin fabriqué par Sinovac et 1,8 million de doses sont attendues en janvier.

Pays le plus touché d’Asie du Sud-Est

Le pays est le plus touché d’Asie du Sud-Est par le virus avec quelque 630.000 cas et plus de 19.000 décès dus au Covid-19. Cependant, l’ampleur de l’épidémie dans l’archipel est considérée comme largement sous-estimée dans ces statistiques alors que le pays compte un des taux de tests par habitant particulièrement bas.

La capitale indonésienne Jakarta va augmenter les restrictions à partir de vendredi jusqu’au 8 janvier, enjoignant les employés à travailler en majorité chez eux après une hausse des contaminations. Les festivités du Nouvel An ont été interdites dans l’espace public dans la capitale, comme à Bali et dans les régions de Java centre et le sud des Célèbes.

article suivant

Cryptomonnaies : Coinbase, la plateforme qui fait exploser la bourse américaine