Dans la bibliothèque de Mounat Charrat

L’artiste plasticienne Mounat Charrat partage quatre livres qui continuent 
de l’inspirer.

Par

Mounat Charrat
Mounat Charrat. Crédit: Aurélie Andrews-Benmejdoub

L’artiste plasticienne Mounat Charrat partage quatre livres qui continuent 
de l’inspirer.

1. Rêves de femmes, de Fatima Mernissi

Rêves de femmes, de Fatima Mernissi
Rêves de femmes, de Fatima Mernissi, 1996, éd. Le Fennec.Crédit: DR
“Fatima Mernissi est incontournable dans une bibliothèque marocaine. Dans l’un des titres de ses essais, j’ai vu pour la première fois les mots “sexe” et “islam” dans la même phrase. Je choisis de parler de Rêves de Femmes car c’est un roman qui retrace le parcours de différentes femmes, toutes vivant dans un harem, derrière les murs d’un salon, qui se racontent leurs histoires. Elles rêvent de libération, d’émancipation, en parlent tout le temps, mais sont limitées par des frontières à la fois physiques et immatérielles : d’une part, par les murs de la maison qu’elles ne peuvent pas franchir, et de l’autre, par les hommes, les traditions et les lois”

2. Les étoiles de Sidi Moumen, de Mahi Binebine

Les étoiles de Sidi Moumen, de Mahi Binebine

article suivant

Maroc-Ethiopie: Le mégaprojet d'usine d'engrais à 3,7 milliards de dollars officiellement scellé