Mohamed El Khatib : “Darmanin c’est un clown pathétique, c’est une blague”

Mohamed El Khatib
Mohamed El Khatib. Crédit: Yohanne Lamoulère - Tendance floue

Smyet bak ?

Ahmed.

Smyet mok ?

Yamna.

Nimirou d’la carte ?

Mohamed El KhatibJe la perds à chaque fois. Mais quand je vais au Maroc, les autorités m’écrivent le numéro : TN811995

Après le théâtre, vous signez avec Renault 12 votre tout premier documentaire. Qu’est-ce qui vous a donné envie d’utiliser ce format ?

La liberté, parce qu’en vérité c’est pas vraiment un documentaire, je raconte une histoire, et l’avantage c’est que je peux reconstituer des choses, les revisiter. C’est la liberté entre le documentaire et la fiction.

Documentaire, fiction, pourquoi voulez-vous brouiller les pistes ?

Je fais confiance au spectateur. Ce qui est vrai ou pas ce n’est pas si important, ce qui est important c’est le trajet. Ils sont libres d’interpréter. Moi je le définis comme un film. Dans le générique à la fin, on précise que certains jouent leurs propres rôles et que certains sont des acteurs.

Pourquoi ce choix ?

Pour quand la réalité n’était pas possible. Soit qu’elle n’était pas acceptable pour des raisons politiques, soit…

article suivant

Éthiopie : l’armée lance son offensive sur la capitale du Tigré