Dans la bibliothèque de Souad Balafrej

La directrice de la mythique librairie rbatie Kalila wa Dimna depuis 1985 partage quatre romans qui l’ont marquée.

Par

Souad Balafrej
Souad Balafrej Crédit: DR

La directrice de la mythique librairie rbatie Kalila wa Dimna depuis 1985 partage quatre romans qui l’ont marquée.

1. Kalila wa dimna, de Ibnu Muqqafa’

Kalila wa Dimna
Kalila wa dimna, de Ibnu Muqqafa’, diverses éditions en arabe et en français.
“C’est un livre que j’ai lu quand j’étais enfant, bien qu’il n’ait pas du tout été conçu pour les enfants. La version de Ibnu Muqqafa’ est une traduction en arabe d’un livre ancien, datant du Ve siècle, à l’usage du roi des Indes. Ce livre raconte un art de gouverner, une morale de sagesse destinée à la conduite de la vie. Ce manuscrit avait une si grande réputation que la dynastie régnante en Iran à l’époque a dépêché quelqu’un pour le ramener. Ce livre compte d’innombrables traductions jusqu’au XIIe siècle, et a même inspiré Les Fables de la Fontaine. C’est aussi le premier livre en prose de la langue arabe. Il est fondateur, comme les Mille et une nuits, et est né de la rencontre entre plusieurs civilisations. C’est…

article suivant

Abdelhak Khiame quitte le BCIJ : retour sur un parcours de lutte antiterroriste