Lions de l’Atlas : le TAS rejette l’appel de la FRMF et de Munir El Haddadi

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) vient de rejeter l’appel de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et de Munir El Haddadi qui demandaient à ce que ce dernier puisse changer de sélection pour représenter les Lions de l’Atlas.

Par

Munir El Haddadi avait entamé un stage de préparation avec les Lions en octobre dernier.

Coup dur pour les Lions de l’Atlas, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et Munir El Haddadi. Le joueur du FC Séville ne portera pas le maillot de l’équipe nationale, malgré son envie, dont il a fait part à plusieurs médias espagnols.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a confirmé, ce vendredi 6 novembre, la décision rendue par la Commission du statut des joueurs de la FIFA le 23 septembre dernier de ne pas autoriser Munir El Haddadi à changer de fédération nationale. “L’appel a été rejeté par le TAS et la décision rendue par la FIFA a été confirmée”, peut-on lire dans un communiqué de l’instance.

Pour la Commission du statut du joueur, le rejet a été dans un premier temps dicté par l’une des clauses du nouveau statut. Munir El Haddadi, après sa participation avec l’équipe nationale espagnole A en septembre 2014, a participé, avec la catégorie des moins de 21 ans, à trois autres matchs alors qu’il avait 21 ans et deux mois. Dans ce cas, le règlement stipule que “à l’époque où il a joué pour son association actuelle, son dernier match d’une compétition officielle, de quelque discipline de football que ce soit, il n’avait pas encore 21 ans”.

En se basant sur ce point, la FIFA n’a pas donné son feu vert au joueur du FC Séville pour disputer les matchs amicaux d’octobre sous le maillot des Lions de l’Atlas. La FRMF et le joueur ont porté le dossier au TAS pour une procédure accélérée, qui n’a finalement pas porté ses fruits.

La procédure devant le TAS a été conduite de manière accélérée à la demande des parties, afin que la décision finale puisse être rendue avant les prochains matchs du Maroc dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations 2021. Une audience a eu lieu le 4 novembre 2020 par vidéoconférence. Compte tenu de l’urgence, la Formation arbitrale a rendu sa décision sans les motifs, qui seront communiqués ultérieurement”, précise le communiqué du TAS.

Selon nos informations, le dossier n’est cependant pas définitivement clos. « Le TAS devrait recommander à la FIFA de changer les détails des statuts concernant les binationaux, la situation de Munir n’est donc pas définitivement tranchée », indique à TelQuel une source proche du dossier.

article suivant

La République d'Haïti décide d’ouvrir un Consulat Général à Dakhla