Olivier Julien : “Il y a des découvertes scientifiques qui ferment un sujet, ce n’est pas le cas de celle de Jbel Irhoud”

Le réalisateur Olivier Julien reconstitue l’histoire d’une découverte exceptionnelle d’homo sapiens vieux de 300.000 ans à Jbel Irhoud dans un documentaire passionnant, diffusé ce 15 octobre sur Al Aoula.

Par

Olivier Julien. © Angelle 2019

En 2017, Jean-Jacques Hublin, de l’Institut Max-Planck d’anthropologie évolutionniste à Leipzig, et Abdelouahed Ben-Ncer de l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine (INSAP) à Rabat ont pris le grand public de court en annonçant une nouvelle datation du plus ancien ancêtre de l’humain moderne (300.000 ans), dont les restes ont été retrouvés à Jbel Irhoud au Maroc. Exit le récit commun qui faisait de l’Est africain le “berceau de l’humanité”, les deux chercheurs ouvrent ainsi la voie vers une compréhension nouvelle et ouverte de nos origines. Le documentariste Olivier Julien s’est saisi de cette recherche de longue haleine pour livrer un passionnant documentaire, Homo sapiens, les nouvelles origines, diffusé ce jeudi 15 octobre sur Al Aoula à 21 h 50. Interview.

TelQuel : Vous avez signé des documentaires sur les catastrophes nucléaires, sur les nanotechnologies ou sur l’histoire de la ville…

article suivant

Brute France