En sélection officielle à la Mostra de Venise, “Zanka Contact” raconté par Ismaël El Iraki

Le cinéma comme vecteur d’imagination, tournage en pellicule et musique rock live… rencontre avec Ismaël El Iraki, dont le premier long-métrage Zanka Contact est en sélection officielle à la Mostra de Venise. (Interview publiée le 5 août 2020)

Par

Ismaël El Iraki lors du tournage de Zanka Contact. Crédit: Hakim Benchekroun

Zanka Contact, premier long-métrage du prometteur réalisateur Ismaël Iraki a été sélectionné pour l’édition 2020 du festival La Mostra de Venise. Une consécration pour cet artiste qui a bravé vents et marées pour mettre sur pied ce long-métrage “ovni”, qui sort des sentiers battus. Entre deux sessions de postproduction finales, il en parle, avec ferveur et passion. Rencontre. TelQuel : Votre premier long-métrage est en lice pour le Lion du futur à la Mostra de Venise. Est-ce que cette sélection sauve la saison, perturbée par la pandémie de coronavirus ? Ismaël Iraki : Évidemment, on a été fortement impactés par la crise sanitaire, mais je suis extrêmement heureux et reconnaissant de cette sélection à la Mostra. Ce qui est fou, c’est que cette année, avec l’annulation de plusieurs grands festivals dont Cannes, Telluride ou Locarno, le festival de Venise a reçu un nombre très important de…

article suivant

Les grands gagnants de la crise, épisode 5 : Intelcia poursuit sa conquête de nouveaux territoires