Compétitions CAF : vers un nouveau report des demi-finales

Alors qu’elle avait initialement programmé les demi-finales de ses compétitions interclubs entre fin septembre et début octobre, la Confédération africaine de football (CAF) est sur le point d’annoncer un nouveau report.

Par

Coupe de la Ligue des Champions CAF. Crédit: DR

La Confédération africaine de football (CAF) s’apprête à annoncer un nouveau report des demi-finales de la Ligue des Champions (LDC) et la Coupe de la Confédération (CAFCC), ses deux compétitions phares où sont encore engagés quatre clubs marocains, selon nos sources au sein de l’instance africaine.

Le duo casablancais encore en lice en Ligue des Champions (le Raja et le Wydad) devait en principe affronter les Cairotes d’Al Ahly et le Zamalek entre le 25 septembre et le 3 octobre en aller-retour. La programmation a été fixée après plusieurs réunions qui ont forcé un premier report de toutes les compétitions CAF prévues initialement en juin.

L’instance avait repoussé la reprise aux mois de septembre-octobre, en se basant sur l’évolution pandémique dans les pays encore engagés dans des compétitions, en l’occurrence le Maroc (Raja-Wydad en LDC et Hassania d’Agadir-RS Berkane en CAFCC), l’Égypte (Al Ahly-Zamalek en LDC et Pyramids FC en CAFCC) et la Guinée (Horoya Conakry en CAFCC).

Énième report

Mais l’évolution sanitaire en Égypte et au Maroc n’est pas porteuse de bonnes nouvelles. Dans les travées de la CAF, des voix ont commencé à réclamer un nouveau report. Selon nos sources, en plus des Égyptiens, le camp marocain a également demandé le report des compétitions, suite aux récents arrêts du championnat marocain dus aux cas de coronavirus détectés au sein des clubs (une soixantaine de joueurs ont été testés positifs depuis la reprise en juillet).

à lire aussi

Selon nos informations, une réunion CAF s’est tenue ce mardi 8 septembre en visioconférence pour discuter des différents scénarios possibles en cas de second report de la reprise des compétitions interclubs (2019-2020). “On penche actuellement vers un report suite aux demandes de toutes les parties prenantes. La décision officielle sera rendue dans les prochaines heures”, confie notre source au sein de l’instance africaine, qui précise qu’une autre réunion se tiendra pour fixer les nouvelles dates.

article suivant

L'Institut français du Maroc lance un fonds de soutien dédié à la production de spectacle vivant