Une reprise de la Botola placée sous le signe des reports de matchs et des contaminations en série

Malgré la mise en place de mesures de précaution sanitaires, plus du tiers des clubs de première division ont enregistré des cas de contamination alors que le doute et les inquiétudes planent autour du championnat national.

Par

Le Wydad ne fait pas exception. Crédit: Capture d'écran

Exit les Walid El Karti, Mohsine Moutouali ou encore Zakaria Hadraf et toutes les vedettes de Botola 1. La star du championnat depuis la reprise, c’est bien le coronavirus. Depuis le mois de juillet, le Covid-19 a marqué les esprits en reportant des matchs et en interrompant d’autres, parfois de manière insolite comme lorsqu’une “Caïda” a arrêté un match de Botola 2 opposant le Widad de Temara au KAC (Kénitra Athlétic Club). L’objectif de terminer la saison sportive 2019/2020 le 13 septembre s’éloigne au fur et à mesure que les cas de contamination au sein des clubs augmentent, causant des reports de matchs. Pour le moment, plus d’un tiers des clubs de Botola 1 ont déjà enregistré des cas de contamination au sein de leurs effectifs, y compris le champion du Maroc en titre, le Wydad de Casablanca, également en lice pour une place en finale de…

article suivant

Trois morts et plusieurs blessés dans une attaque au couteau à Nice