[#Restart, ép. 6] Anouar Benazzouz : “Pour être fin prêts pour la reprise, nous n’avons stoppé aucun de nos chantiers ”

Par Anouar Benazzouz

Très intensive en chantiers d’infrastructures, Autoroutes du Maroc (ADM) a poursuivi ses plans d’investissement pendant la parenthèse Covid-19. Son directeur général, Anouar Benazzouz, nous livre les leçons tirées de cette expérience et les pistes pour une relance efficace de l’économie.

Se préparer pour l’après et sauvegarder l’écosystème

Anouar Benazzouz, directeur général d’Autoroutes du MarocCrédit: Rachid Tniouni / TelQuel

La portée stratégique de nos chantiers pour le pays était l’une des principales raisons nous poussant à les maintenir. Ces différents chantiers, qu’il s’agisse de triplement d’autoroutes ou d’élargissement de capacité des gares de péage, entre autres, sont nécessaires pour accompagner l’Etat dans sa stratégie de relance économique. Une fois la reprise entamée, le réseau d’ADM doit être prêt et disponible. Le développement des autoroutes peut, d’ailleurs, contribuer à la relance du tourisme, notamment interne. Dans ce sens, nous avons augmenté la fluidité et la capacité des gares en convertissant des voies de paiement manuelles en voies Jawaz, sachant qu’une voie Jawaz correspond à une capacité de 10 voies manuelles. De même, pour rendre le…

article suivant

Coronavirus : l’Europe rouvre ses frontières, la Chine s’inquiète d’une nouvelle vague