Affaire du troupeau de moutons de plage David : la partie civile fait appel

Le chauffard ayant foncé sur un troupeau de moutons à plage David près de Bouznika a été condamné à un mois de prison ferme et 20.000 dirhams d’amende. La partie civile fait appel.

Par

Début mai, plusieurs moutons ont été fauchés par la voiture d'un résident de la plage David, près de Bouznika, sous les yeux du fils du berger.

Le tribunal de première instance de Benslimane a condamné lundi 18 mai le chauffard ayant foncé sur un troupeau de moutons à plage David près de Bouznika à un mois de prison ferme et 20.000 dirhams d’amende. Un recours en appel a été déposé ce 19 mai par maître Youssef Rharib.

Une peine insuffisante pour la partie civile

Je ne prétends pas m’interférer dans les processus de la justice, mais j’estime que la peine qui a été infligée en première instance est insuffisante ! L’évaluation des dommages causés par l’accusé n’est pas équitable, car elle est bien supérieure à 20.000 dirhams. D’ailleurs, ma demande d’établir une expertise vétérinaire n’a pas été prise en compte”, nous explique l’avocat de la partie civile Youssef Rharib. “Le juge n’a pas non plus pris en compte le préjudice moral qu’ont subi mon client, son fils et sa femme”, ajoute l’avocat.

à lire aussi

Le tribunal a également rejeté les demandes formulées par les associations qui se sont, elles aussi, constituées partie civile. C’est le cas de Comme Chiens et Chats Maroc (CCCM) qui a estime que “la société civile et l’opinion publique ont été négligées durant ce procès”. “Pourquoi les requêtes des associations défendant le bien public et les droits de l’Homme n’ont pas été retenues ? La société civile et les militants de la cause animale attendaient une justice envers ces pauvres créatures écrasées”, lit-on dans une publication sur la page Facebook de CCCM.

Pour rappel, dès le 2 mai, une vidéo montrant un homme foncer en voiture sur un troupeau de moutons a suscité l’émoi sur les réseaux sociaux. L’insoutenable scène a eu lieu à plage Essanaouber, communément appelée plage David, près de Bouznika.

article suivant

Le port du masque est-il obligatoire en voiture ?