Tracking : les bienfaits et les dangers de la stratégie de l’Intérieur

Dans un monde paralysé par le Covid-19, toutes les initiatives pour renforcer la lutte sont bonnes à étudier. La technologie pourrait ainsi servir de moyen de prévention efficace contre la propagation du nouveau coronavirus, à condition que la protection des données personnelles soit garantie.

Par

Le ministère de l’Intérieur envisage d’utiliser une application sur smartphone pour juguler la pandémie de coronavirus. Le cadre légal reste flou. Crédit: Olivier DOULIERY / AFP

La technologie, les applications et les renseignements émis par nos téléphones ont-ils leur place dans la bataille contre le nouveau coronavirus? Le tracking GPS et l’exploitation des données personnelles au sens plus large pourraient en effet être bien utiles à Big Brother pour savoir qui respecte et qui ne respecte pas les mesures de confinement. Prises en amont, ces mesures auraient même pu écarter la nécessité d’un confinement. Mais à quel prix? À circonstances exceptionnelles, mesures exceptionnelles. C’est un principe qu’ont adopté plusieurs nations asiatiques, notamment la Corée du Sud, Taïwan, la Chine ou encore Singapour, pour juguler la propagation du Covid-19. Au-delà des mesures sanitaires dites “classiques” comme inciter la population à respecter la distanciation sociale entre les personnes, se laver…

article suivant

Le roi Mohammed VI rend hommage à Abderrahmane Youssoufi