CSMD : une plateforme numérique pour recueillir les contributions des citoyens

La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) lance sa plateforme numérique collaborative en arabe et en français, en vue de permettre aux citoyens de contribuer, en ligne, au débat national enclenché en début d’année.

Par

csmd.ma

Une plateforme numérique vient d’être lancée par la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD). “Cet espace digital a pour vocation de récolter les propositions et contributions de tous pour un modèle de développement participatif et inclusif”, indique le communiqué transmis ce lundi 13 avril par la Commission spéciale sur le modèle de développement.

Collecter les avis

Celle-ci indique qu’elle compte s’appuyer sur les contributions des internautes “pour formuler ses propositions”. L’objectif de cette plateforme étant de permettre aux membres de la commission “d’appréhender au mieux les attentes de leurs concitoyens”, en poursuivant le travail entamé en début d’année.

La Commission précise dans son communiqué continuer son travail “en visioconférence”, et entend, à travers cette plateforme “pérenniser sa démarche participative”. Il s’agit de poursuivre, par voie numérique, la démarche mise en œuvre au travers des “Rencontres citoyennes”. “Ce cycle de consultations publiques, qui avaient débuté le 15 février à Larache” avait pour objectif de permettre aux citoyens d’exprimer leur propre vision du développement.

Évaluer la gestion de la crise

Dans le contexte de confinement, “les citoyens qui le souhaitent peuvent contribuer à la section “Votre région”, en détaillant les besoins, les propositions et enfin les exemples d’émergence pour les 12 régions du pays” explique le communiqué, et de poursuivre : “Les membres de la CSMD invitent aussi les citoyens à partager les enseignements qu’ils tirent de cette crise et les actions positives qu’ils suggèrent, dans une section dédiée sur la plateforme.”

La commission met également à disposition sur la plateforme “toutes les contributions, incluant celles reçues par la Commission de la part du Chef du gouvernement, des partis politiques, des institutions et organismes publics, d’experts nationaux, etc.”

article suivant

L'annonce de certaines mesures dernièrement ne signifie guère la levée de l’état d’urgence sanitaire (Laftit)