Othmane El Ferdaous, un intello au gouvernement

Le roi Mohammed VI a reçu ce 7 avril au Palais royal de Casablanca Othman El Ferdaous, ex-secrétaire d’État chargé de l’Investissement, pour le nommer ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, en lieu et place de Hassan Abyaba, écarté de l’Exécutif. Portrait du benjamin du gouvernement El Othmani.

Par

S’il fait ses premiers pas en politique à 38 ans avec son entrée au gouvernement le 5 avril 2017, Othman El Ferdaous est loin d’être étranger à la chose publique. Son père, Abdellah El Ferdaous, est l’un des membres fondateurs de l’Union constitutionnelle (UC). C’est d’ailleurs sous cette bannière qu’Othman El Ferdaous intègre l’Exécutif, “sur proposition directe de Mohamed Sajid”, apprend-on de source autorisée. Ceux qui le côtoient de près ou de loin parlent d’un homme “affable, sociable et extrêmement intéressant, qui discute énormément avec tout le monde”. Surtout, on décrit un homme passionné. “Quelle que soit la conversation, dès qu’il s’empare d’un sujet, il peut en parler pendant des heures, qu’il s’agisse de politique éducative, de l’Union européenne, ou même de thé”, nous confie une de ses connaissances. Sa…

article suivant

Sahara: “Pay no mind”