Mohamed Loulichki : “On aurait pu s’attendre à voir le Conseil de sécurité se joindre à l’effort de mobilisation”

Dans cet entretien, Mohamed Loulichki, Senior Fellow au Policy Center for the New South, livre son analyse sur l’implication des Nations unies dans la gestion de la crise générée par le Covid-19 et évoque l’avenir du multilatéralisme.

Par

Mohamed Loulichki a notamment occupé le poste de représentant du Maroc auprès des Nations unies. Crédit: AFP

Dire que Mohamed Loulichki est un spécialiste des Nations unies relèverait presque de l’euphémisme. Durant sa carrière, longue de près de 40 ans, ce diplomate a notamment été représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies à Genève mais aussi à New York. C’est d’ailleurs durant son passage par la Grande Pomme qu’il a présidé, au nom du Maroc, le Conseil de sécurité des Nations unies. Désormais Senior Fellow au Policy Center for the New South (PCNS, ex-OCP Policy Center), il met à contribution son expertise pour analyser les changements dans les relations internationales. Récemment, l’ancien diplomate a signé une analyse dans laquelle il revient sur la prise en charge par les Nations unies des questions liées au Covid-19. Pour TelQuel, il livre son décryptage.

article suivant

Vaccin anti-Covid : les doutes des médecins MRE