Arrestation de deux individus à Tétouan pour non-respect de l’état d’urgence sanitaire

Deux individus soupçonnés d’avoir incité à la désobéissance et au non-respect de l’état d’urgence sanitaire ont été arrêtés à Tétouan.

Par

Des policiers sillonnent les rues casablancaises pour rappeler à l'ordre des habitants qui rechignent à respecter l'état d'urgence sanitaire. Crédit: Yassine Toumi/TelQuel

Après les rassemblements nocturnes de la nuit du 21 mars, deux personnes ont été arrêtées dimanche 22 mars au soir à Tétouan, annonce la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Âgés de 22 et 21 ans, les deux individus sont soupçonnés d’“entrave à la mise en œuvre des mesures sanitaires de prévention ordonnées par les autorités locales et d’incitation au rassemblement et à la désobéissance”.

Selon les premiers éléments de l’enquête policière, il s’agit de “campagnes d’incitation qui ont fait sortir plusieurs personnes sur la voie publique à Tétouan dans des conditions susceptibles de menacer la santé et la sécurité des citoyens”, précise la DGSN.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire. Les recherches et investigations se poursuivent pour “arrêter toute personne impliquée dans ces actes qui affectent la sécurité sanitaire de l’ensemble des citoyennes et citoyens”, ajoute le communiqué.

Les autorités avaient annoncé dimanche l’arrestation de deux premières personnes à Tanger, soupçonnées également d’être impliquées dans “l’incitation au rassemblement et à l’insubordination”, en plus “de mettre en danger la vie d’autrui et de violer l’état d’urgence sanitaire” adopté pour prévenir les risques de l’infection au Covid-19.

article suivant

Bank Al-Maghrib adopte de nouvelles mesures en faveur de l’accès au crédit bancaire