Thomas Piketty : “Historiquement, la justice éducative a permis le développement économique”

L’économiste français Thomas Piketty défend l’idée que les inégalités, 
loin d’être naturelles, sont construites idéologiquement, et qu’il existe des outils économiques capables de produire une société plus juste. 
Pour TelQuel, il livre sa vision de la lutte contre les inégalités.

Par et

AFP

Six ans après son best-seller, Le Capital au XXIe siècle, vendu à 2,5 millions d’exemplaires, l’économiste français Thomas Piketty, spécialiste des inégalités, est revenu au-devant de la scène médiatique avec son dernier livre, Capital et idéologie, paru en septembre 2019. Dans ce nouvel ouvrage, il déconstruit les idéologies politiques et économiques développées au fil du temps pour justifier les inégalités et revient sur les mesures qui ont permis, dans différents pays au cours de l’histoire, de les dépasser, afin de s’en inspirer pour répondre aux défis actuels. Conséquences des disparités sociales marocaines, défaillance d’un système éducatif à deux vitesses, taxation de l’héritage, refonte de la fiscalité… l’économiste, qui a animé une conférence-débat à Rabat, le 23 janvier, à l’initiative de la Fondation Abderrahim Bouabid, pose son regard sur les inégalités au…

article suivant

Guerre au Yémen : la coalition menée par l’Arabie-Saoudite entame un cessez-le-feu unilatéral