Addiction aux réseaux sociaux : nos enfants, tous toxicos !

Anxiété, isolement, troubles du sommeil… le Maroc, autant connecté que le reste du monde, subit lui aussi le revers de la médaille. Conçus pour les rendre dépendants, les réseaux sociaux et les jeux vidéos sont le nouvel opium de nos gamins.

Par et

Telquel

Le samedi, je passe généralement douze heures sur mon téléphone. Pendant la semaine, quand j’ai cours, c’est environ six heures par jour”, nous confie Rania, 13 ans, qui vient de faire son entrée au collège. Très jeune déjà, elle s’est fait happer par le culte de l’écran bleu, quand ses parents lui ont offert son premier smartphone à 7 ans. Depuis, elle enchaîne les selfies et cultive les followers sur son compte Instagram. Le gadget, qui a coûté une petite fortune à ses géniteurs, alimente aujourd’hui leurs querelles conjugales et les sermons qu’ils lui infligent régulièrement.

Il était vraiment nécessaire de posséder un téléphone pour pouvoir s’intégrer””

Zyad
Pourtant, l’objet de discorde a permis à Rania de “mieux s’intégrer”. En effet, vers l’accès au secondaire, la pression de posséder un téléphone portable est pesante pour les écoliers. “Mes parents ne…

article suivant

Abdelhak Khiame quitte le BCIJ : retour sur un parcours de lutte antiterroriste