Libye : un Marocain trouve la mort après la chute d'un obus de mortier

Un ressortissant marocain résidant en Libye a été tué, le 25 janvier, par la chute d’un obus de mortier sur l’est de Tripoli, a annoncé le Consulat général du royaume en Tunisie.

Par

Une semaine après le sommet de Berlin, les combats ont repris entre les forces du Gouvernement d’union nationale et celles du maréchal Khalifa Haftar. Crédit: AFP

Le consulat a indiqué avoir “appris avec grand regret le décès du ressortissant marocain (A.Ch), âgé de 42 ans et résidant en Libye, suite à la chute samedi soir d’un obus de mortier dans la zone de Arada à Souq Jomaa (à l’est de Tripoli)”. En coopération avec le ministère des Affaires étrangères, les procédures d’identification de la famille de la victime sont en cours.

Tout en exprimant ses sincères condoléances à la famille de la victime, le consulat a fait savoir qu’il se chargerait, en coordination avec les autorités libyennes compétentes, au rapatriement du corps de ce Marocain dès l’achèvement des procédures juridiques et administratives en vigueur.

Reprise des combats

Les combats ont repris en Libye ce dimanche 26 janvier entre les forces du Gouvernement d’union nationale et celles du maréchal Khalifa Haftar. Une offensive des troupes de ce dernier sur la route menant à la ville portuaire de Misrata qui met fin de facto au cessez-le-feu obtenu début janvier entre les belligérants à Berlin.

à lire aussi

Ce drame concernant un ressortissant marocain est loin d’être une première, dans un pays en proie à toutes les inquiétudes. En juillet dernier, sept Marocains avaient trouvé la mort lors de la frappe aérienne du 2 juillet sur un centre de migrants à Tajoura, à une dizaine de kilomètres à l’est de la capitale libyenne, Tripoli. Un dispositif avait été mis en place par les services consulaires afin de procéder au rapatriement des corps auprès de leurs familles, restées au Maroc.

(avec MAP)

article suivant

Abdelhak Khiame quitte le BCIJ : retour sur un parcours de lutte antiterroriste