Hamid Bouchikhi: “Le Maroc devra inventer sa propre troisième voie”

Comment prendre le chemin du développement? Selon Hamid Bouchikhi, 
le salut viendra d’une nouvelle “révolution du roi et du peuple”. Tribune.

Par

Magali Delporte/Financial Times

Par Hamid Bouchikhi

Il y a deux manières de mettre un pays sur le chemin du développement. La première consiste à provoquer le développement par le haut sur un mode «top-down». En pratique, cela signifie que les dirigeants du pays élaborent un projet et en conduisent la mise en œuvre. Ce mode d’action est celui auquel les élites dirigeantes sont formées habituellement. Le développement est abordé comme un exercice d’ingénierie sociale (social engineering) mené par des gouvernants qui savent où et comment mener le pays. Le citoyen est objet de l’ingénierie sociale mais on travaille pour son bien. La manière dont les dirigeants du Parti Communiste conduisent le développement de la Chine est une bonne illustration de ce modèle. Avant la Chine, ce modèle a été appliqué avec succès au Japon à la fin du 19e siècle, puis à Singapour et en Corée du Sud pendant la seconde moitié du…

article suivant

Vers une pénurie de masques sanitaires au Maroc ?