Oxmo Puccino : "Chaque lutte a sa chanson, son hymne"

Rap marocain, industrie musicale, liberté d'expression... entretien avec l'un des vétérans du rap français, Oxmo Puccino, en marge de son concert à l'Institut français de Casablanca.

Par

La Nuit du Réveil, 7e album solo d'Oxmo Puccino, est dans les bacs depuis septembre dernier. Crédit: Vincent Desailly

Après une performance ébouriffante de Mobydick, Oxmo Puccino, escorté d’une aura quasi mystique, a jonglé avec les rimes sur la scène de l’Institut français de Casablanca. Ce vendredi 17 janvier, le rappeur français était accompagné du DJ Mr Viktor, trois fois champion en équipe au championnat du monde de DJ Disco Mix Club World DJ. Né en 1974 au Mali et arrivé à l’âge d’un an à Paris, Oxmo Puccino a près de 20 ans de carrière derrière lui. En septembre dernier sortait La Nuit du Réveil, son 7e album en solo, qui explore en poésie et sur des instrumentales éclectiques le temps qui passe, la transmission, les émotions de la vie. On y trouve notamment Caballero & Jeanjass, Orelsan et Gaël Faye. Un album intime dont il a livré quelques morceaux, sans oublier ses tubes mythiques comme L’Enfant seul ou Mama Lova, devant un public conquisAu lendemain du concert, Oxmo Puccino — de son vrai nom Abdoulaye Diarra —…

article suivant

Éthiopie : l’armée lance son offensive sur la capitale du Tigré