Affaire Stalin : la peine réduite à huit mois de prison en appel

La cour d’appel de Laâyoune a condamné ce 16 janvier le jeune rappeur Hamza Asbaar, dit Stalin, à huit mois de prison ferme au lieu des quatre ans prononcés en première instance.

Par

Image du clip de Fhemna, le titre de Stalin, qui cumule à ce jour près de 300000 vues. Crédit: Capture d'écran

La cour d’appel de Laâyoune a réduit ce jeudi 16 janvier la peine prononcée au début du mois à l’encontre du jeune rappeur Hamza Asbaar, dit Stalin. Poursuivi pour “offense aux institutions constitutionnelles”, le lycéen de 17 ans a été cette fois condamné à huit mois de prison ferme, au lieu des quatre ans prononcés par le tribunal de première instance.

à lire aussi

Le jeune homme avait été arrêté le 28 décembre dernier, suite à la publication de son titre Fhemna (nous avons compris) dénonçant notamment le chômage, la condamnation des détenus du Hirak et le “pouvoir dictatorial au Maroc”, entre autres. La chanson en question a été publiée le 20 octobre dernier sur YouTube et compte à ce jour près de 300 000 vues.

La nouvelle intervient le lendemain de la confirmation en appel de la condamnation du rappeur Gnawi à un an de prison ferme. Ce dernier, coauteur avec Weld L’Griya et Lz3er du morceau 3acha cha3b (vive le peuple), avait écopé de la même peine le 25 novembre dernier, pour “outrage et injure envers des agents de la force publique pendant l’exercice de leur fonction”.

article suivant

Décès à Paris de l'artiste peintre marocain Mohamed Melehi des suites du Coronavirus