Un an de prison confirmé en appel pour le rappeur Gnawi

Le rappeur Gnawi a été condamné en appel à un an de prison, le 15 janvier.

Par

Gnawi a été condamné à un an de prison ferme pour “insulte à la police” après avoir diffusé un live sur Instagram où il invective des policiers, les accusant de l’avoir
 maltraité et dépouillé d’une somme d’argent. Crédit: @gnawiofficial/Instagram

Le tribunal de Salé a confirmé mercredi 15 janvier la peine de un an de prison ferme qui avait été prononcée le 25 novembre dernier à l’encontre du rappeur Gnawi — de son vrai nom Mohamed Mounir — pour “insulte et outrage à un corps constitué”.

à lire aussi

Le rappeur avait été arrêté le 1er novembre 2019, soit deux jours après la publication du morceau 3acha cha3b sur YouTube. Un porte-parole de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) avait assuré que le motif de l’arrestation n’était pas lié à cette chanson, mais à une autre vidéo postée le 24 octobre 2019 dans laquelle Gnawi insulte la police.

article suivant

Mauvaise gestion à la CAF : le contexte d’une fuite (1/5)