Des consultants pour la CSMD, une réforme pour l'Ordre des pharmaciens, un partenariat avec l'ONU contre le terrorisme...

La CSMD habilitée à payer les services de consultants

Développement. Si la Commission spéciale sur le modèle de développement a dévoilé ses membres, elle n’a en revanche que peu éventé son modus operandi. Hormis le fait qu’une séance plénière ainsi qu’une retraite dans une région du royaume sont programmées une fois par mois, l’organisation de la réflexion demeure relativement inconnue. Mais des sources proches du G35 de Benmoussa font état d’une méthodologie empruntant au concept du design thinking. En clair, les membres choisissent de se pencher sur des thématiques de leur choix dans le cadre de comités spécifiques. Ces comités, poursuit notre source, “ont toute latitude de faire appel à des expertises externes couvrant une multitude de domaines”. Les spécialistes venant en appoint du brainstorming mené par les membres de la Commission apporteront la lumière sur des sujets revêtant une technicité pointue. Toujours selon notre source, les consultants sollicités par les membres de la CSMD dans le cadre des comités seront rémunérés, contrairement aux 35 membres de la Commission qui sont bénévoles….

article suivant

Le plaidoyer d’Ahmed Reda Chami pour renforcer la classe moyenne