Achraf Hakimi conserve son titre de meilleur jeune joueur africain

L’arrière latéral droit marocain Achraf Hakimi, prêté par le Real Madrid à Dortmund depuis un an et demi, a été sacré meilleur jeune joueur africain pour la deuxième année consécutive le 7 janvier, lors de la cérémonie de remise des prix organisée par la CAF, en Égypte.

Par

Achraf Hakimi, en compagnie de sa mère et de sa sœur, à la 28e cérémonie des CAF Awards. Crédit: CAF

C’était l’une des images de la soirée. Le latéral droit marocain Achraf Hakimi, 21 ans, accompagné de sa mère et sa petite sœur, a été sacré meilleur jeune joueur africain 2019. C’est la deuxième année consécutive que le joueur prêté par le Real Madrid au Borussia Dortmund reçoit cette distinction, après l’avoir remportée pour ses prestations en 2018.

Hakimi le prolifique fait saliver les grands

En remportant cette distinction pour la deuxième année consécutive, Achraf Hakimi confirme son statut de grand espoir du football mondial. Avec le Borussia Dortmund en Bundesliga, le latéral droit formé et prêté par le Real Madrid fait preuve d’une grande constance.

Lors de sa première saison, le jeune international marocain a marqué trois buts et délivré sept passes décisives en 28 matchs disputés. Cette année, au bout de la première moitié de la saison, il est devenu titulaire indiscutable dans les plans de son entraîneur Lucien Favre.

En évoluant latéral droit, latéral gauche, milieu droit ou milieu gauche, sa polyvalence lui a grandement permis de gravir les échelons dans la hiérarchie. Aujourd’hui, Hakimi, qui a remporté la Super Coupe d’Allemagne avec le Borussia, affiche six buts et six passes décisives toutes compétitions confondues. De quoi faire saliver les grands clubs européens, qui se sont renseignés auprès du Real Madrid.

À en croire plusieurs médias allemands, le Bayern Munich aurait le nom du jeune prodige marocain dans ses petits papiers. Tout comme la Juventus, qui suit de très près l’évolution de Hakimi, dont le prix est monté en flèche sur le marché lors des deux dernières saisons. Arrivé à Dortmund alors que sa valeur ne dépassait pas les 7 millions d’euros, aujourd’hui, le site spécialisé Transfermarkt estime la valeur marchande de Hakimi à 45 millions d’euros.

La consécration de Mané

Longtemps dans l’ombre de son compère en attaque à Liverpool, Mohamed Salah, Sadio Mané a enfin vu ses efforts récompensés par une distinction individuelle. Oublié du Ballon d’or, dauphin de la Premier League la saison dernière, le Sénégalais champion d’Europe et champion du monde avec les Reds peut se consoler avec le titre de meilleur joueur africain de l’année 2019.

Au classement, le meilleur buteur du championnat anglais la saison dernière devance Riyad Mahrez, l’Algérien champion d’Afrique avec les Fennecs, et Mohamed Salah, vainqueur du titre en janvier dernier.

L’international marocain Hakim Ziyech ne figure pas au podium malgré une belle saison avec l’Ajax Amsterdam, invité surprise du dernier carré de la Ligue des Champions, mais figure néanmoins dans le onze africain de l’année, avec Hakimi ou encore son portier à l’Ajax, André Onana.

La Nigériane Asisat Oshoala du FC Barcelone, a quant à elle remporté le titre de meilleure joueuse de l’année, pour la 4e fois de sa carrière après son sacre en 2014, 2016 et 2017.

article suivant

Assemblée générale de l’ONU : avec El Othmani en porte-drapeau, le Maroc entame un ballet diplomatique virtuel