BCIJ : Huit personnes arrêtées impliquées dans un réseau criminel

Le BCIJ vient d'annoncer l'arrestation de huit individus impliqués dans un réseau d'immigration clandestine, ainsi que de traite d'être humains.

Par

BCIJ - Crédits : Yassine Toumi

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la DGST a arrêté, mardi 24 décembre au matin, huit personnes pour leurs liens présumés avec un réseau criminel actif dans l’organisation de l’immigration clandestine, ainsi que  la traite d’êtres humains. Un candidat à l’immigration clandestine a été interpellé  à l’aéroport Mohammed-V de Casablanca.

La perquisition effectuée aux domiciles des suspects a permis la saisie de cartes de séjour à l’étranger, de visas falsifiés et d’un lot de passeports de candidats à l’immigration clandestine, indique un communiqué du BCIJ. Des saisies ont également été effectuées par les autorités, concernant des appareils électroniques, des téléphones portables, des cachets et trois voitures.

Les suspects ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet. Cela en vue d’identifier les complices et les personnes impliquées dans cette affaire, définir les ramifications de ce réseau criminel au Maroc et à l’étranger, et relever ses éventuels liens avec d’autres réseaux criminels afin de les démanteler et d’assécher leurs sources de soutien, ajoute le communiqué.

Le démantèlement de ce réseau criminel s’inscrit dans le cadre des opérations de sécurité visant à lutter contre le crime organisé, en particulier l’immigration clandestine et la traite d’êtres humains, et à combattre ce fléau et ses répercussions négatives sur la sécurité et la stabilité, conclut le communiqué.

(Avec MAP)

article suivant

L'Algérie décide de fermer son espace aérien aux avions marocains