Les patients atteints de cancer se mobilisent contre le prix élevé de la chimiothérapie

Les patients atteints de cancer ont lancé une campagne de mobilisation sur les réseaux. Sous le hashtag “Nous ne voulons pas mourir du cancer”, ils essaient d’interpeler le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, sur la nécessité d’un accès gratuit au traitement. Les professionnels de la Santé confirment le prix onéreux de la chimiothérapie et pointent un autre problème : la pénurie des médicaments.

Par

Faute de médicaments, certains oncologues se voient contraints de refuser des patients.

Cela fait une semaine que je me rends à l’hôpital pour avoir un accord d’hospitalisation, en vain. J’ai un cancer en état très avancé, et sans traitement je risque de mourir”, nous déclare Hasnâa, une quarantenaire rencontrée dans un service de cancérologie au CHU Ibn Rochd de Casablanca, en larmes. Comme elle, une dizaine de patients atteints de cancer et n’ayant pas les moyens de se payer une chimiothérapie à un coût très onéreux, ou une radiothérapie qui laisse des séquelles physiques et qui vident les bourses, ont investi la toile pour lancer une campagne de solidarité. Sous le hashtag “Nous ne voulons pas…

article suivant

La filiale casablancaise des cinémas Pathé Gaumont se restructure et augmente son capital