Zouheir Lakhdissi, objectif innovation

Spécialiste des NTIC, Zouheir Lakhdissi a lancé sa start-up, Dial Technologies, en 2001. L’entreprise, qui a enregistré un chiffre d’affaires de 22 millions de dirhams en 2018, a adopté une politique basée sur la confiance en la jeunesse et le partage de bénéfices avec ses collaborateurs.

Par

Ingénieur déçu

Natif de Sefrou, Zouheir Lakhdissi intègre Nokia en 1999 comme ingénieur planification radio. Pour l’entreprise finlandaise, il participe à la mise en place du réseau Méditel, futur Orange Maroc, et à l’installation d’antennes réseaux. Mais cet ingénieur de formation, diplômé de l’INPT, se lasse rapidement. “Au bout de quelques mois, je me suis rendu compte que ce n’était pas assez passionnant et j’ai décidé de créer une structure pour développer Internet via le mobile au Maroc”. C’est ainsi que naît Dialy.

Revirement

Pour accompagner les jeux concours, Dialy crée alors des plateformes d’envoi de SMS. Mais Zouheir Lakhdissi déchante. “Au bout de deux ans, on s’est rendu compte qu’on prenait des risques en dépensant notre propre argent pour le développement”, se rappelle-t-il. Exit le…

article suivant

Chronique d'un confinement. Jour 19.