Bab Darna : une victime témoigne de cette escroquerie immobilière qui dure depuis 2013

Mohamed El Ouardi, président de la société Bab Darna, est au cœur d’un scandale judiciaire d’escroquerie immobilière. Arrêté le 21 novembre, il aurait escroqué près de 800 personnes et détourné des millions de dirhams au cours des cinq dernières années.

Par

Image 3D d'appartements mis en vente par l'entreprise Bab Darna. Crédit: Bab Darna Maroc/Facebook

La société immobilière Bab Darna et son président Mohamed El Ouardi sont au cœur d’un scandale d’escroquerie immobilière à grande échelle. Ce dernier est accusé d’avoir escroqué près de 800 personnes sur des projets immobiliers fictifs. Arrêté le 21 novembre alors qu’il s’apprêtait à quitter le territoire, il a été placé en détention provisoire à la prison d’Oukacha le 24, avant de comparaître le 26 novembre au tribunal d’Aïn Sebaâ.

Parole à la défense

L’enquête n’a pas déterminé de montant précis, mais l’avocat des parties civiles, Mourad El Ajouti, estime “que l’on parle de centaines de millions de dirhams sur des projets concernant plusieurs villes : Casablanca, Rabat, Marrakech et Ouarzazate”.

Entre 100 et 200 Marocains résidant à l’étranger sont concernés par l’affaire

Contacté par TelQuel, l’avocat explique : “Les acheteurs ont obtenu des contrats de réservation sur des terrains qui…

article suivant

Chronique d'un confinement. Jour 19.