L'association des galeries d’art du Maroc voit le jour

Photo d'illustration prise à la galerie Atelier 21. Crédit : Yassine Toumi

Il y a près de deux mois, l’association des galeries d’art du Maroc a été créée, en toute discrétion. Présidée par Mehdi Hadj Khalifa, cette association rassemble les principales galeries du Maroc.

Les principaux galeristes marocains mettent de côté leurs rivalités, voire animosités, en créant l’association des galeries d’art du Maroc (AGAM). Sans fanfare, l’assemblée générale de la nouvelle association s’est tenue le 17 avril dernier. Au cours de cette réunion, Mehdi Hadj Khalifa de la galerie GVCC (Casablanca) a été élu président, Aicha Amor de la galerie Atelier 21 et Yasmine Berrada de la galerie Loft (Casablanca) ont été élues vice-présidentes. Hicham Daoudi de la galerie Comptoir des Mines (Marrakech) est le secrétaire général de l’AGAM, tandis que Hassan Sefrioui de la galerie Shart en est le trésorier.

« Cela fait deux ans que nous travaillons sur ce projet, qui vient d’être concrétisé. Nous sommes partis du constat que le premier marché, celui où les œuvres sont vendues dans les galeries, est moins important que le deuxième marché, celui où les œuvres sont vendues par des marchands ou…

article suivant

L’Istiqlal traque les conflits d’intérêt avec une proposition de loi