Ghislaine Andalous, elle connaît la musique

Ghislaine Andalous, elle connaît la musique

Les festivals, les artistes, la vie nocturne font vibrer Ghislaine Andalous, passée par l’événementiel avant de devenir directrice générale du Backstage, un bar-restaurant culturel de Casablanca.

Par

Premiers pas

La musique, Ghislaine Andalous a baigné dedans depuis toute petite. De sa voix légèrement rauque, elle raconte comment son père, ancien hippie, collectionnait les 33 tours qui passaient en boucle à la maison.

Ghislaine AndalousCrédit: Jeanne Fourneau / TelQuel

Elle se souvient de son oncle, aussi, qui la faisait monter sur l’estrade de l’Institut français de Casablanca où il travaillait, pour offrir un bouquet de fleurs aux artistes qui s’y produisaient.

Son bac obtenu au lycée Lyautey de Casablanca, elle s’envole pour le sud de la France. Un fois inscrite à l’Université de Perpignan, la première chose qu’elle fait est de courir jusqu’au bureau des élèves et de se proposer pour organiser les fêtes étudiantes. Inventer des thèmes, attirer des sponsors, distribuer des cadeaux… Ghislaine fait ses premiers pas dans l’événementiel à raison de “deux soirées par semaine”, dit-elle en tirant une bouffée de cigarette. Elles vont bientôt se multiplier.

“Ma place était ici”

Ghislaine Andalous
“L’boulevard m’a complètement réconciliée avec la culture...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Ce qui va changer pour les droits d'auteur

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.