Après huit ans de présidence, Miraoui dit adieu à Cadi Ayyad

Depuis le 31 mai dernier, le président de l'université Caddi Ayyad de Marrakech, Abdellatif Miraoui a quitté ses fonctions.

Par

Au terme de son deuxième mandat de quatre ans à la tête de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, Abdellatif Miraoui a quitté la présidence pour retourner à son poste initial au sein de l’université de Belfort en France. Abderrahim Benali, actuel doyen de la faculté des lettres et des sciences humaines, a été désigné comme président par intérim de l’université marrakchie. Avant de rejoindre l’université Cadi Ayyad, Miraoui a occupé, entre 2001 et 2009, le poste de directeur de la filière d’ingénieurs en génie électrique au sein de l’université technologique de Belfort.   Mise à jour le 15 juin : Contrairement à ce que nous écrivions plus tôt, Abdellatif Miraoui demeure membre du bureau du Conseil supérieur de l’éducation de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) où il avait été nommé en tant qu’expert par le roi Mohammed VI.

article suivant

L’Istiqlal traque les conflits d’intérêt avec une proposition de loi