Bac 2019 : Commentaires déconcertants au sortir de l'épreuve d'anglais

Bac 2019 : Commentaires déconcertants au sortir de l'épreuve d'anglais

Au sortir de l'épreuve d'anglais du baccalauréat, certains élèves se sont prêtés au jeu des questions/réponses avec les journalistes de Chouf  TV. Si certains ont répondu de manière sérieuse, d'autres en ont profité pour afficher des prises de position pour le moins étonnantes.  

Par

Cette semaine, de nombreux lycéens passaient les examens régionaux et nationaux du baccalauréat. Comme c’est le cas chaque année, plusieurs de nos confrères ont tendu leurs micros aux futurs bacheliers, leur donnant carte blanche pour donner leurs impressions sur les épreuves. C’est notamment le cas de nos confrères de Chouf TV qui se sont rendus devant le lycée Mohammed V de Casablanca pour recueillir les impressions de nos petites têtes brunes au sortir de l’épreuve d’anglais.

Si certains se sont prêtés au jeu répondant sérieusement aux questions des journalistes d’autres ont frisé le hors-sujet en livrant des réponses qui ont de quoi inquiéter. “Pourquoi ne nous ont-ils pas laissé tricher ? Ils ont pourtant des enfants comme nous, qui sont dans le besoin”, affirme un des lycéens interrogés. “Même les députés trichent dans ce pays”, poursuit-il. Une allusion à l’affaire du député PJD Noureddine Qchibel, interdit d’examen pour avoir été surpris en salle d’examen en possession de trois smartphones.

à lire aussi

Évidemment que j’ai triché. Dans ce pays, c’est les tricheurs qui réussissent. Si tu ne triches pas, tu restes là où tu es”, confie un autre lycéen interrogé par Chouf TV.

Mais la palme de la déclaration la plus improbable revient à ce lycéen visiblement fier d’avoir rendu une copie vierge. Il affirme avoir s’être contenté du strict minimum lors de cet examen estimant que l’Education nationale veut lui « apprendre une langue de mécréants ». Difficile de savoir si ces déclarations reflètent réellement les pensées de ce jeune, ou si ce dernier faisait preuve d’autodérision. Toujours est-il que c’est très sereinement qu’il s’est exprimé.

article suivant

Remaniement : En attendant les consultations, les partis sont déjà dans les starting-blocks

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.