Le retour insoupçonné de Aziza Jalal

Le retour insoupçonné de Aziza Jalal

A bientôt soixante ans, la diva refait parler d’elle. Un passage 
à la télévision saoudienne MBC 1 a suffi à laisser libre cours à des spéculations sur un retour de l’artiste à la chanson. Plus de trente ans après son retrait, cette éventualité n’est pas évoquée. Ce qui ne nous empêche pas de retracer le parcours de celle qui a tutoyé le zénith.

Par

Après le décès de son mari, qui lui imposa de réserver sa voix exclusivement à son foyer, et son récent passage dans une émission diffusée sur MBC1, le public croit savoir qu'elle renoue avec une carrière abandonnée il y a plus de trois décennies. Crédit: DR

Une voix intellectuelle, une sensibilité intuitive, une prestance qui en impose, un chant qui console. L’artiste pénètre les âmes et les enjolive. Elle est cette chanteuse que l’audience arabe attendait tel le messie.

Aziza Jalal livre pourtant une carrière laconique quoique ample par endroits. Une étoile fugitive dont la brève traînée souffle la mélancolie, suggère l’incompréhension.

Le public est médusé à l’annonce de sa retraite tristement anticipée. La cause ? Cherchez l’homme ! La diva suspend son vol en pleine vitesse de croisière. Un crash inattendu qui secoue l’ensemble du monde arabe.

Fulgurance

La belle Meknassie s’unit par les liens du mariage à un homme d’affaires saoudien qui lui impose de réserver exclusivement ses cordes vocales à son foyer. Fait qu’elle relativise, expliquant que ce retrait trotte dans sa tête deux années avant le mariage. Qu’à cela ne tienne, la décision est irrévocable, les admirateurs comme les professionnels n’ont plus que leurs yeux pour pleurer.

Une voix intellectuelle, une sensibilité intuitive, une prestance qui en impose

Un gâchis monumental, vu qu’à l’époque, pareilles voix ne courraient pas les oreilles averties....

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

TelQuel recrute un(e) journaliste chargé(e) des réseaux sociaux

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.