Les actes de vandalisme sur le tramway évalués à plusieurs millions de dirhams

La RATP Dev Casablanca, opératrice du tramway dans la capitale économique, a dénoncé mercredi des actes de vandalisme ayant visé les infrastructures et installations qu'elle gère.

Par

La RATP Dev Casablanca, opératrice du tramway dans la capitale économique, a dénoncé mercredi des actes de vandalisme ayant visé les infrastructures et installations qu’elle gère.

Les comportements de défiance et de malveillance à l’égard des infrastructures et installations du tramway de Casablanca persistent sur la ligne T1 et sont de plus en plus nombreux sur la deuxième ligne T2, tels que jets de pierre sur des tramways circulant dans la ville et dégradations volontaires des rames ou des équipements en station”, dénonce ce mercredi la RATP Dev Casablanca dans un communiqué.

La société responsable du réseau de tramway casablancais pointe du doigt “les comportements d’incivilité” qui entraînent chaque année “plusieurs millions de dirhams de dommages pour la collectivité, ainsi que des conséquences néfastes sur la qualité et la régularité du service de transport”.

Dans son communiqué, RATP Dev rappelle que actes sont “fort regrettables” affectent les quelque 260.000 Casablancaises et Casablancais qui empruntent le tramway au quotidien.

article suivant

Harcèlement sexuel à l’université de Settat : cinq professeurs poursuivis, une démission