L’horrifiante histoire du Maroc noir

L’historien marocain Chouki El Hamel explore, dans son ouvrage ‘Maroc noir, une histoire de l’esclavage, du racisme et de l’islam’, 
un pan peu connu de l’histoire de notre pays. Celui de la ségrégation des Marocains noirs par les dynasties qui se sont succédé au pouvoir. Extraits.

Par

Les Noirs dominés par les Amazighs

“L’interaction entre Noirs et Amazighs se faisait par le commerce et la guerre. Certaines personnes noires en pays amazigh vivaient dans un statut marginalisé (serviteurs ou esclaves) ou de dépendance (par mariage interethnique ou lien de vassalité) (…) En position de supériorité du point de vue technologique en raison de leurs contacts avec différentes cultures, de l’usage du chameau, les Amazighs ont sans doute conquis les populations noires du Sahara, et se sont installés dans un statut de domination, en maintenant les Noirs dans celui de subordonnés.”

Invasion arabe : le Maroc de l’assimilation

“La définition marocaine de la race accepte l’autre ou les Noirs dans la famille arabe, à partir du moment où ils possèdent une goutte de sang arabe”

Chouki El Hamel
“La définition marocaine de la…

article suivant

Aïd Al Fitr célébré dimanche au Maroc